Capacité d'une batterie - Tableau-de-bord-electrique-de-bateau

Aller au contenu
Aide au montage / Schémas / Energie

Capacité Ah (Ampère-heure)
  
Comment calculer :

   Ci-dessous un article que nous avons trouvé très instructif:
"Capacité d'une Batterie" de AREBOR energie.
    Source : Arebor-energie.fr.
   Lien
:ww.arebor-energie.fr/encyclopedie/index.php?title=La_capacité_d%27une_batterie_(notée_Cn,_unité_Ampère-heure_(Ah))
__________________________________________________________________________________________________

La capacité d'une batterie (notée Cn, unité Ampère-heure (Ah).
____________________________________________________________________________________

Si l'on compare une batterie à un réservoir, la capacité représente la quantité de liquide qui se trouve à l'intérieur, sauf qu'on ne compte pas les litres qu'elle contient, mais les ampères. La capacité correspond donc à ce que la batterie peut fournir comme quantité de courant (sur une durée précise au bout de laquelle la batterie est déchargée). Cette capacité s’exprime en ampères-heures (Ah) et se note Cn.

La capacité représente la quantité de courant présent dans la batterie, mais pas la quantité d'énergie. Pour connaître cette quantité d'énergie (qui s'exprime en Watt-heure (Wh)), il faut multiplier la capacité par la tension de la batterie : Ah x V = Wh. Il est important de ne pas confondre quantité de courant et quantité d'énergie. Par exemple, si on branche deux batteries 12V 100Ah en série on obtient l'équivalent d'une batterie de ... 100Ah, alors que la quantité d'énergie a doublé.

Cn ou C/n indique la durée pendant laquelle on a déchargé la batterie (ici "n" heures). Une batterie d’une capacité C10  = 250Ah peut donc fournir un courant de 25 ampères pendant 10 heures. Courant x durée = capacité, ou A x h = Ah. C'est un outil très pratique pour la comparaison des batteries entre elles, qui est cependant limité par ce que l'on appelle "l'effet Peukert" : la capacité d'une batterie varie en fonction de la vitesse à laquelle on la décharge. Ainsi, la même batterie peut être à la fois « C10, 90Ah » mais aussi « C20, 100Ah » ou « C100, 120Ah ». Plus on décharge la batterie lentement, plus elle est capable de fournir d’énergie au final

Si la capacité d'une batterie varie en fonction du courant de décharge, c'est essentiellement due à la résistance interne de la batterie. Celle-ci augmente lors de la décharge car il y a de moins en moins de réactifs dans l'électrolyte. Plus l'intensité de la décharge est forte, plus la résistance augmente. La tension de la batterie chute donc rapidement et atteint le seuil de coupure où le régulateur cesse de prélever l'énergie de la batterie. Il interprète les données comme une décharge complète de la batterie, alors que celle-ci pourrait encore fonctionner à une intensité moins élevée. C'est pour cela qu'il est souvent conseillé de ne pas décharger une batterie en moins de 10 heures. Dans le cas des installations photovoltaïques, les batteries doivent permettre plusieurs jours d’autonomie en cas de mauvais temps. On utilise donc plutôt une base de 100h pour les comparer ou faire nos calculs, soit C100, ce qui est proche de 4 jours.

  Variation de la capacité en fonction de la température: La température a beaucoup d'effet sur une batterie. Par exemple, des température élevées peuvent provoquer des surcharges, des emballements thermiques, une forte autodécharge, etc... Alors que des températures négatives peuvent entraîner des sous-charges, des destructions par le gel, etc... La capacité est elle aussi influencée par la température. Lorsque l'on exprime une capacité, par exemple C100 50Ah, il s'agit toujours de la capacité à 20°C. Il s'agit de la température optimale de fonctionnement pour une batterie, celle sur laquelle les constructeurs se basent. Au delà de 20°C, la capacité de la batterie augmente légèrement, alors qu'en-dessous elle diminue rapidement. Cependant, en aucun cas il ne faut placer ses batteries dans un endroit chaud pour profiter de cette augmentation de capacité. Les effets secondaires cités plus haut sont beaucoup trop néfastes.


____________________________________________________________________________________
Merci à "AREBOR energie" pour cette analyse.
____________________________________________________________________________________

retour
Retourner au contenu